Service d'aide à domicile

À vos côtés pour améliorer votre quotidien

Qu’est-ce que l'aide à domicile ?

L'aide à domicile regroupe l'ensemble des actions liées à la préservation de l'autonomie dans la vie quotidienne, au soutien à domicile et au maintien du lien social, effectuées par des professionnels agréés.

A quoi servent les services d'aide à domicile ?

Les services d’aide à domicile permettent de soutenir les personnes fragilisées en effectuant les actes essentiels de la vie quotidienne, comme par exemple se laver, entretenir son domicile, s'habiller, faire les courses, préparer les repas...

A qui s'adressent les services d'aide à domicile ?

Les aides à domicile concernent principalement les personnes fragilisées par l'âge, le handicap, en convalescence, qui souhaitent garder leur indépendance et vivre à domicile en toute sérénité.

Combien coûte l'aide à domicile ?

Les possibilités de prise en charge financière sont nombreuses et vont varier principalement en fonction du degré d’autonomie du bénéficiaire.

Les services d'aide à domicile pour personnes handicapées sur myautonomie

 Les solutions pour bien vieillir à domicile

Aujourd’hui, on compte environ 15 millions de français âgés de plus de 60 ans, soit 25% de la population. D’ici 2060, le nombre de seniors devrait passer à 24 millions selon l’INSEE*. À l’heure où le vieillissement de la population est en constante évolution, le « bien-vieillir » et le « bien vivre chez soi » sont des préoccupations majeures et des questions de solidarité nationale. Car avec l’âge, notre forme physique et notre état de santé déclinent, ce qui entraîne une diminution de notre autonomie. Les gestes du quotidien peuvent devenir difficiles à exécuter seul. Actuellement en France, plus de 1,5 millions d’individus sont dépendants et 90% d’entre eux souhaitent continuer à vivre chez eux peu importe leur âge ou leur capacité physique.  

C’est pourquoi des solutions pour bien vivre chez soi ont été pensées : la téléassistance et les services d’aide, d’accompagnement et de soin à domicile. Ces services améliorent le quotidien des personnes fragilisées et favorisent leur maintien à domicile. Entre l’augmentation du nombre de seniors et la démocratisation des subventions pour les personnes en situation de handicap ou en convalescence, la demande est de plus en plus forte. L’entourage des personnes fragilisées sont souvent actifs et n’ont pas assez de temps pour aider convenablement leurs proches. Ces aidants sont souvent dépassés par la charge de travail que peut représenter l’aide à un proche, en plus de leur quotidien. Les services d’aide à domicile apparaissent alors comme des solutions concrètes pour prendre le relais et soulager les aidants.

Aides et soins à domicile

En France, de nombreux services à la personne existent.Parmi eux, des associations, des établissements publiques et des entreprises privées.

Les services à la personne (SAP) désignent l’ensemble des activités qui répondent aux besoins des particuliers. Le code du travail (Art. L 7232-1) les définis comme l’ensemble des activités de garde d’enfants, de tâches ménagères ou familiales et d’assistance aux personnes âgées ou handicapées. Ils visent à répondre au besoin croissant des familles dans la gestion de leur vie de tous les jours. Avoir recours à ce type de prestations leur permet d’être aidé au quotidien et donnent droit à des avantages fiscaux à condition que les entreprises soient agréées.

Les services d’aide à domicile SAD

Les services d’aide à domicile « désignent tous les organismes de services à la personne qui interviennent dans le logement des personnes pour y exercer des activités très diverses en réponse à des besoins particuliers. » Il est possible de bénéficier d’une assistance que ce soit pour de l’aide-ménagère, des soins, de la compagnie, des travaux de jardinage, du petit bricolage… L’objectif des SAD est d’aider les personnes en situation de vulnérabilité et de maintenir leur indépendance.

Plusieurs types de services d’aide à domicile existent :

  • Pour les actes non essentiels du quotidien :

Si le bénéficiaire est âgé, en perte d’autonomie ou non, et qu’il recherche une aide pour l’entretien de la maison, de la compagnie, du bricolage ou jardinage… il pourra choisir n’importe quel organisme de service à la personne, pas obligatoirement soumis à un agrément ou à une autorisation.

  • Pour les actes essentiels du quotidien :

Si le bénéficiaire est âgé, en perte d’autonomie et qu’il recherche de l’aide dans son quotidien (aide au lever, coucher…), il devra faire appel à un professionnel qui dispose d’une autorisation délivrée par le Conseil Départemental, s'il intervient en tant que prestataire ; ou d'un agrément délivré par les services de l’Etat, s'il intervient en tant que mandataire.

Les services d’aide et d’accompagnement à domicile SAAD

Les SAAD regroupent l’ensemble des organismes publics ou privés qui proposent des prestations liées aux actes essentiels de la vie, le soutien à domicile, la préservation de l’autonomie et le maintien du lien social.

Les services de soins infirmiers à domicile SSIAD

Les services de soins infirmiers sont des prestations médico-sociales pratiquées au domicile des personnes âgées, handicapées et des personnes de moins de 60 ans atteintes de maladie chronique ayant besoin de soin au quotidien. Ces services permettent d’éviter l’hospitalisation.

Les services polyvalents d’aide et soins à domicile SPASAD

Les services polyvalents d’aide et soins à domicile regroupent les SSIAD et les SAAD. Cette nouvelle forme d’organisation permet une meilleure coordination des interventions pour les personnes vulnérables qui ont besoin d’aide pour les actes essentiels de la vie quotidienne et l’entretien du logement et qui nécessitent des soins médicaux.

Les différentes prestations d’aide à domicile

On compte 26 catégories différentes de services à la personne. Les principales prestations de SAD sont :

  • Entretien du logement : aide-ménagère, vitre, repassage…
  • Entretien extérieur : jardinage, petits travaux de bricolage...
  • Actes essentiels du quotidien : aide au lever, au coucher, à la mobilité, à la toilette et l’habillage, aide à la prise des repas, rappel prise des médicaments...
  • Accompagnement extérieur : pour les promenades, les courses, les rendez-vous, les sorties culturelles, les déplacements…
  • Sécurité et garde : garde occasionnelle ou permanente jour et nuit 7 jours sur 7
  • Les repas : livraison et portage de repas, livraison des courses, préparation des repas...
  • Convivialité et soutien : tenir compagnie, activité sociale, stimulation psycho-cognitive... 
  • Informatique et administratif : gestion administrative, installation et dépannage informatique, formation informatique... 
  • La téléassistance

Tous ces services permettent aux seniors et aux personnes en situation de handicap ou malade, de continuer à vivre chez eux en toute sécurité et sérénité. Ils sont effectués par des professionnels agréés : aides, auxiliaires ou assistantes de vie, ergothérapeutes...

Quel est le rôle de ces intervenants à domicile ?

La mission d'une aide à domicile est d'assister une personne en assurant les tâches du quotidien qu'elle ne peut plus exécuter elle-même. Son rôle peut être d'ordre ménager, mais aussi celui d'assistante de vie pour les individus en situation de dépendance. Elle va permettre le maintien à domicile des seniors et l'amélioration de leur qualité de vie. Elle a aussi un rôle de soutien sur les plans moral, social et intellectuel.

Selon le degré de dépendance et les besoins du bénéficiaire, différents professionnels peuvent intervenir. Parmi eux, on retrouve :

  •  L’aide à domicile
  • L’auxiliaire de vie sociale
  • L’assistante de vie aux familles
  • La garde de nuit
  • L’infirmière à domicile
  • L’aide-ménagère
  • L’aide-soignante
  • L’aide médico-psychologique
  • L’accompagnateur à la mobilité
  • L’ergothérapeute

Les différents modes d’intervention

Il existe trois façons pour faire appel à un intervenant. Le choix se fera en fonction de la situation du bénéficiaire, de ses besoins et de sa capacité à organiser l’intervention dans son habitation.

Emploi direct

Il n’y a aucun intermédiaire entre l’intervenant et le bénéficiaire. C’est à vous, en tant qu’employeur direct, d’effectuer les recherches d’intervenants, de gérer l’embauche, l’élaboration du contrat de travail, le calcul du salaire, l’application du droit de travail et le paiement des cotisations. Le coût sera moins onéreux mais vous vous occupez de tout et êtes juridiquement responsable de votre employé.

Service mandataire

Le mandataire intervient en tant qu’intermédiaire entre le bénéficiaire et l’intervenant professionnel. Il a pour mission de conseiller le bénéficiaire, de le mettre en relation avec des intervenants et d’effectuer toutes les démarches administratives liées à l’emploi au domicile. En revanche, vous êtes l’employeur donc juridiquement responsable et c’est à vous de le payer.

Service prestataire

C’est le mode d’intervention le plus simple, puisque c’est l’organisme choisi qui va s’occuper de tout. Le bénéficiaire et le prestataire établisse un contrat de prestation dans lequel ce dernier s’engage à fournir les services désirés au domicile avec du personnel qualifié. C’est l’agence de SAD qui gère toutes les démarches administratives, le recrutement, les plannings, les salaires… puisque c’est elle l’employeur. Le bénéficiaire paie juste la prestation au tarif horaire auprès de l’agence et ne s’occupe de rien. De ce fait, ce mode d’intervention est un peu plus onéreux car il comprend le salaire de l’aide à domicile et les coûts du service de prestataire.

Quelles sont les tarifs ?

Les tarifs varient selon le mode d’intervention choisi, selon les prestataires et selon la catégorie de services.

En moyenne, le taux horaire des services d’aide à domicile avant crédit ou réduction d’impôts est :

  • Tarif aide à domicile et entretien du logement : entre 15€ et 25€
  • Tarif bricolage et jardinage : entre 30€ et 50€
  • Tarif formation à l’informatique : entre 40€ et 60€

En passant par une entreprise agréée, vous bénéficierez d’avantages fiscaux : crédit d’impôts ou réduction d’impôts de 50%. Vous pourrez ainsi diviser par deux les prix indiqués ci-dessus.  

Il est également possible de payer son aide à domicile en CESU (Chèque Emploi-Service Universel), qui se décline de deux façons : 

  • Le CESU préfinancé :  permet le paiement du salaire du prestataire de service. Il peut être délivré par votre employeur privé ou public, comité d'entreprise, Conseil Départemental, mutuelle...
  • Le CESU déclaratif : simplifie les démarches déclaratives quand on emploi une aide à domicile en emploi direct

 

Quelles sont les aides financières possibles ?

L'aide à domicile peut représenter un coût élevé selon l'importance du niveau de prise en charge. Différentes aides sont possibles en France pour les financer, à condition de remplir les critères d’éligibilité :

  •  L’aide-ménagère
  • Les aides fiscales
  • L’APA (Allocation personnalisée d’autonomie)
  • La PCH (Prestation de compensation du handicap)
  • Les aides et les caisses de retraire
  • Les aides de complémentaires santé

Pour savoir si vous êtes éligible et connaître toutes les démarches à suivre pour bénéficier des aides financières, vous pouvez vous rapprocher du point d’information de votre ville (appelé aussi CLIC Centre Locaux d’Information et de Coordination) ou du CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de votre commune d’habitation.

Comment choisir son service d’aide à domicile ?

Début 2018, on comptait plus de 39 000 organismes de services à la personne. Alors comment choisir un service d'aide à domicile dans cette multitude d'intervenants ? Et surtout comment faire le tri pour trouver les solutions adaptées à SES besoins ? 

Dans un premier temps, il est important de faire le bilan des besoins du bénéficiaire : son état physique, sa santé, évaluer son degré de dépendance avec la grille AGGIR, définir les attentes à domicile, choisir qui et comment gérer son aide à domicile… Faire le point avec un proche aidant ou avec un professionnel.

Encore une fois, les mairies, les Centres d’Informations Locaux et les CCAS sont disponibles pour donner des réponses aux aidants et à leurs proches. Le gouvernement a également mis en place un annuaire qui liste tous les professionnels du secteur.

Vous pouvez aussi demander des informations auprès de nos conseillers Myautonomie ou rechercher vos solutions sur notre comparateur qui regroupe uniquement les offres et services de qualité. Il vous suffit de renseigner votre ville et vos besoins, pour afficher les services adaptés à votre situation. 

 Pour accéder au comparateur de myautonomie suivez ce lien.


Service d'aide à domicile

À vos côtés pour améliorer votre quotidien

Découvrez nos partenaires

OUIHELP
ADENIOR ISSY-LES-MOULINEAUX
AD SENIORS NICE
AGE D'OR SERVICES ARGENTEUIL
SENIOR COMPAGNIE
AXEO SERVICES MONTFERMEIL

Des questions ?

Des réponses personnalisées !
Contactez-nous !

Nous recherchons les meilleurs offres

Veuillez patienter