Médicaments : alerter sur le bon usage

Médicaments : alerter sur le bon usage

Mauvais dosage, traitements multiples… La consommation des médicaments entraine parfois des troubles ! Néanmoins, ces produits sont souvent indispensables à notre guérison. Mais alors, comment consommer ses médicaments sans conséquence sur notre capital s

Principe actif avec une action curative ou préventive sur notre organisme, le médicament s’impose dans nos traitements quotidiens. Spécialités pharmaceutiques ou préparations magistrales réalisées en pharmacie, les médicaments se présentent sous forme de comprimé, de solutions buvables ou injectables et sont accompagnés d’une notice. L’objectif ? Donner les informations nécessaires à leur utilisation dans les conditions les plus adaptées. Néanmoins… Ces indications ne sont pas toujours suivies à la lettre par les consommateurs ! Résultat ? Des risques d’accidents médicamenteux non négligeables. Un mauvais dosage, une mauvaise prise, une interaction ou un non respect du traitement prescrit peuvent provoquer des effets secondaires bénins… Voire beaucoup plus graves. 

 

Attention, danger !

Mais alors, comment se manifeste un accident médicamenteux ? Les signaux d’alerte sont nombreux : fatigue, diminution de l’appétit, perte de poids, vertiges voire malaise, troubles de l’équilibre, chute, pertes de mémoire, troubles digestifs… Et bien d’autres. Bien sûr, ces signes se manifesteront de manière plus ou moins forte selon votre sensibilité, votre âge, votre morphologie ainsi que votre état de santé. Ainsi, les seniors peuvent être particulièrement touchés. A noter que les accidents médicamenteux entrainent chaque année près de 150 000 hospitalisations (source Ministère de la santé) dont une sur quatre pourrait être évitée 

 

Comment utiliser vos médicaments ? 

Il ne faut pas être alarmistes ! Dans la majorité des cas, les accidents liés à la prise de médicaments sont évitables. Il « suffit » de respecter strictement les prescriptions de votre médecin et ne pas hésiter à en parler avec votre pharmacien qui saura vous conseiller en cas de doute. Le dialogue et la communication sont de mises, d’autant plus que, selon la Haute Autorité de Santé, les personnes de plus de 65 ans représentent environ 40% de la consommation de médicaments en ville. Quelques conseils donc ! Respecter posologie et prescription, c’est vital ! N’oubliez pas d’informer votre médecin traitant de tous les médicaments que vous prenez ainsi que tout évènement (hospitalisation, infection…). Ne décidez pas d’interrompre votre traitement en cours et si vous souffrez d’effets indésirables, contactez immédiatement votre médecin. Conserver les emballages d’origine des médicaments pour éviter toute confusion et n’hésitez pas à faire inscrire le nom d’origine du médicament en cas de prise de générique. Enfin, n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien ou à tout autre professionnel de santé en cas de doute !

 

Des initiatives de prévention 

Les actions de prévention pour alerter sur le bon usage des médicaments se multiplient. Le Leem (Les Entreprises du médicament) a par exemple lancé en 2015 un programme de lutte contre la iatrogénie médicamenteuse, un terme qui recouvre les différents aspects du mauvais usage des médicaments. Cette campagne de communication passe par l'information des seniors qui trouveront sur le site du Leem un guide et des conseils de professionnels pour mieux vivre avec les médicaments. Des organismes comme la Mutualité Française, la fédération des mutuelles de France, mettent également un point d’honneur sur la prévention et donc le bon usage des médicaments à travers des conférences et ateliers régulièrement organisés. Enfin, on relève une très bonne initiative dans le Département des Alpes-Maritimes, plus particulièrement au Centre Hospitalier de Cannes qui a lancé en 2016 la ligne téléphonique Médicaments Info Service. Le concept ? Des pharmaciens spécialisés répondent à vos questions par téléphone sur le médicament demandé ou tout autre produit de santé en apportant des informations fiables, actualisées et compréhensibles. Ce service téléphonique disponible du lundi au vendredi de 9h à 18h permet à l’usager de poser tout type de question sur le dosage, l’interaction ou la prise de médicaments prescrits ou non. L’enjeu de ce type de service va bien au delà de la simple information. Il s’agit là de maintenir la qualité et la sécurité du système de santé. Une attente forte des usagers et des professionnels ! 

Professionnels de l'autonomie,

A votre tour, devenez partenaires myautonomie.com !

Besoin d'aide ?

04 22 46 11 12

du lundi au vendredi
de 9h00 à 18h00

Mail Être rappelé(e)