L’ostéopathie : une médecine complémentaire

L’ostéopathie : une médecine complémentaire

Longtemps décriée par la médecine traditionnelle, l’ostéopathie apparait aujourd’hui comme un véritable atout. Méthode de soins complémentaire, elle détermine et traite les restrictions de mobilité qui affecte l’ensemble du corps humain.

L’ostéopathie est une approche thérapeutique qui repose sur trois concepts principaux : 

-> la main, outil d’analyse et de soin 

-> la prise en compte de la globalité de l’individu 

-> le principe d’équilibre tissulaire 

 

Le but ? Améliorer les restrictions ou les pertes de mobilité des articulations, des muscles et des viscères. Médecine naturelle, l’ostéopathie agit sans médicaments allopathiques ni appareillages. Elle repose sur le fait que des manipulations du système musculo-squelettique et myofascial permettent de soulager certains troubles fonctionnels. Cette méthode se développe en complément ou en alternative de la médecine classique, notamment de la kinésithérapie.

 

Comment se déroule une séance ? 

Une consultation avec un ostéopathe se déroule en plusieurs étapes. La première consiste à interroger le patient sur son état de santé général, les maux qui l’ont poussé à venir en séance mais aussi son historique santé (opérations, problèmes spécifiques, pathologies…). Au cours de la première consultation, votre ostéopathe vous posera beaucoup de questions sur vos symptômes.

 

L’objectif ? Comprendre quand et comment la douleur s’est présentée, sa nature, les facteurs qui l’aggravent ou la soulagent. Il peut aussi vous poser quelques questions qui peuvent sembler sans rapport avec votre problème ; toutefois, elles permettent à votre thérapeute d’affiner son diagnostic. L’ostéopathe va vouloir aussi connaître vos activités sportives, votre profession, votre vie de famille… Toutes ces informations ont pour but de l’orienter sur un certain type de traitement adapté à l’histoire de votre corps, ainsi que sur les parties du corps sur lesquelles il va devoir poser son attention.

 

Action…

Ensuite, on passe à l’action ! L’ostéopathe réalise plusieurs test corporels et recherche tous les blocages ou problématiques à traiter ensuite. Cet examen complet inclut des mouvements actifs et passifs. L’examen commence habituellement avec le patient debout, assis et puis allongé. À la fin de l’examen, votre ostéopathe vous expliquera ce qu’il a trouvé, ainsi que le diagnostic de votre douleur ou des symptômes. Il va alors suggérer l’approche du traitement qui sera la plus pertinente pour vous.

 

Le traitement proprement dit dure en général une bonne demi-heure voire plus en cas de besoin. Votre thérapeute peut vous demander de vous allonger sur la table, sur le côté ou sur le ventre selon la technique utilisée. Comme dit précédemment, l’ostéopathie est un traitement manuel. Il comprend donc des techniques de tissus mous, d’étirements, de mouvements rythmiques répétitifs, de traitements cranio-sacrées ou de manipulations. Il est généralement indolore, mais certaines techniques sur les zones sensibles peuvent causer un inconfort. 

 

Réactions ! 

Durant la séance, l’ostéopathe veut offrir des modifications positives aux systèmes musculo-squelettique, neurologique, artérielle, lymphatique… En rétablissant l’équilibre entre ces derniers, le corps peut se sentir désorienté pendant quelques jours ! Ne vous inquiétez donc pas si, après la séance et durant 48h :

-> vous ressentez une légère douleur, comme des courbatures

-> vous apercevez des rougeurs autour de la zone qui a été traitée

-> vous êtes fatigué, vous avez des maux de tête 

-> vous avez des nausées ou des ballonnements (surtout après un traitement viscéral) 

Un effet secondaire rare mais possible peut être l’aggravation de vos symptômes. Il peut durer pendant quelques jours et disparaître complètement. La meilleure façon d’éviter tous ces effets secondaires ? S’étirer, se reposer et boire beaucoup d’eau ! 

 

L’ostéopathie, à tout âge 

Cette méthode de soins promeut le mieux vieillir ! Au fil des ans, notre corps est en effet sujet à de nombreuses transformations qui peuvent entrainer des diminutions de l’ensemble de ses fonctions voire des incapacités. Une personne âgée, privée de ses repères et de ses capacités, est ainsi plus exposée aux chutes. En complément de solutions de téléassistance pour rassurer l’entourage, le suivi par un ostéopathe permet de retrouver et de renforcer ses fonctions en travaillant sur la mobilité générale de son corps.

 

Avec un rôle autant préventif que curatif, l’ostéopathie permettra de diagnostiquer, puis de stabiliser les zones de faiblesse du corps et ainsi de conserver ou rétablir manuellement un bon fonctionnement de l’organisme ! A noter que l’ostéopathie diminuerait les douleurs chroniques de 50 % et l’utilisation d’antalgiques de 37 %, alors pourquoi s’en priver ? 

Professionnels de l'autonomie,

A votre tour, devenez partenaires myautonomie.com !

Besoin d'aide ?

04 22 46 11 12

du lundi au vendredi
de 9h00 à 18h00

Mail Être rappelé(e)