Téléassistance pour personnes âgées

Bien vieillir avec la téléassistance

L’aide et l’assistance dues aux personnes âgées sont une question de solidarité nationale. Cela se traduit par la prise de mesures d’accompagnement social de plus en plus performant et à la pointe de la technologie.

Grâce à la téléassistance, il est aujourd’hui possible d’offrir aux seniors des conditions de vie plus confortables, sécurisées et conviviales par le biais d’un système d'alarme et d'assistance permanent à domicile.

Téléassistance pour personnes âgées

La téléassistance : qu’est-ce que c’est ?

La téléassistance est un service d’assistance et de secours à distance des personnes âgées. Elle permet à une personne fragilisée (senior, handicapé, malade) de bénéficier de prestations de qualité à domicile, couvrant l’intégralité des besoins de sécurité, d’autonomie et de socialisation.

Concrètement, la téléassistance classique pour personnes âgées se matérialise généralement par un dispositif électronique installé à domicile, relié à une plateforme téléphonique joignable 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. L’équipement est accessoirement composé d’un boîtier d’alerte, d'un médaillon, d'une montre ou d’un bracelet que la personne garde en permanence sur elle. D'un simple geste, l’objet connecté peut alerter les proches aidants ou le centre d’appel, qui en cas d’urgence, se chargera de prévenir les secours les plus proches de la zone d’intervention.

Il existe également des systèmes, qui en cas de chute ou de malaise, déclenchent automatiquement des alertes. Le système est conçu pour assurer la sécurité de la personne en toute circonstance, tout en rassurant son entourage.

Intérêt de la téléassistance pour les personnes âgées

Les personnes en âge avancé sont souvent confrontées au problème de l’isolement et de l’éloignement des proches. La solution de téléalarme apparaît donc comme une heureuse alternative qui offre une attention soutenue aux personnes du troisième âge. Elle propose des solutions adaptées à leur mode de vie courante. La famille gagne aussi en tranquillité, puisque en cas de besoin, leur parent bénéficiera de toute l’aide nécessaire en temps et en heure.

C’est un stress en moins pour les personnes âgées, conscientes que le système d’alarme est toujours actif, et qu’elles peuvent compter sur ce dispositif fiable pour les mettre en relation avec les bonnes personnes en cas de besoin, et dans les meilleurs délais. Parce que le vieillissement n’est pas toujours synonyme de dépendance totale, la téléassistance offre aux seniors la liberté d’être actifs dans le confort de leur domicile, en toute confiance et en toute sécurité mais également pendant leurs sorties et activités en extérieur.

À quel âge est-il conseillé de faire appel à un service de téléassistance ?

Tout dépend de la situation physique de la personne âgée et si elle est touchée par un handicap. Qu’elle soit en bonne condition physique ou non, il reste préférable d’anticiper l’organisation et la mise en place d’un système de téléassistance. Car globalement, à partir de 60 ans, l’état physique et sanitaire de l'être humain devient un peu plus vulnérable. Certaines personnes souffrent de maladies plus ou moins graves ou chroniques. À 70 ans et plus, cette situation s’accompagne quelquefois de troubles de l'équilibre et de diminution de mobilité. Celles-ci constituent les principales causes de chutes graves au sein de la population des séniors. Pour les catégories de 80-90 ans, la dépendance s’installe et nécessite une prise en charge adaptée.

En pratique, la solitude, les faiblesses musculaires, les troubles de l’équilibre et une alimentation insuffisante peuvent déjà constituer des signes pour un besoin préventif de téléassistance.

Mais la décision d’une telle assistance doit se prendre en accord avec la personne concernée. Une discussion approfondie avec le senior est toujours utile avant la prise des mesures pour montrer les avantages de l’accompagnement pour lui et ses proches. Il est aussi important de préciser que cette aide n’est faite pas pour se substituer au contact humain. Certes, la téléassistance offre de nombreux avantages, mais elle ne remplacera pas pour autant la famille, les proches et les aides à domicile.

Les avantages et les inconvénients de la téléassistance pour les seniors

La solution connectée que représente la téléassistance est spécialement conçue pour la tranquillité des séniors. C’est un service d’aide et d’écoute permettant leur maintien à domicile le plus longtemps possible et en toute sécurité. En effet, le cadre de vie occupe une place importante dans le quotidien des personnes en âge avancé. En plus des nombreux avantages déjà abordés précédemment, la téléassistance permet :

une attention chaleureuse et de proximité : prise régulière des nouvelles de la personne afin de s’assurer de son état de santé et de son bien-être.

un suivi rigoureux et permanent : supervision de la bonne marche du matériel de téléalarme à domicile, service de maintenance et un suivi de contrat.

une orientation professionnelle vers les aides et avantages sociaux : le service de téléassistance peut vous accompagner dans les différentes procédures de mise en place et de suivi des partenariats avec les services sociaux locaux.

Cependant, la téléassistance classique souffre de quelques défauts. Elle oblige à avoir sur soi un bracelet ou un pendentif de manière constante. Si la personne oublie de le porter et chute, il lui est impossible de prévenir le centre. De même, si la personne fait un malaise et reste inconsciente, elle ne pourra pas activer l’alerte car cette dernière n’est pas automatique ! De plus, le fonctionnement de ce type de dispositif se limite au domicile dans un rayon de 100 mètres. D’où l’intérêt de bien choisir son matériel en fonction de ses besoins. Une personne encore active, préférera la téléassistance mobile. Une personne âgée qui ne souhaite porter aucun déclencheur sur soi, préférera la téléassistance autonome.

Il existe également un risque de refus de la personne âgée d’utiliser la téléassistance car jugée trop stigmatisante. Le fait de porter un médaillon ou un bracelet avec un gros bouton rouge, revient à montrer à tous son état de fragilité ou sa perte d’autonomie. Cela fait partie des freins importants à l’utilisation de la téléassistance. C’est là que le rôle des proches va être déterminant, en réussissant à les convaincre pour  la tranquillité de tous.

Les différentes solutions de téléassistance selon les besoins

En France, vous pouvez bénéficier d’une gamme variée de services de téléassistance. Vous êtes protégé à domicile et aussi pendant vos déplacements (téléassistance mobile). Les services vont du classique au sur-mesure (personnalisé). Certaines plateformes se donnent pour mission de renforcer le lien social et affectif utile aux personnes affaiblies (personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson) en créant autour d’elles des réseaux de solidarité, en collaboration avec les services locaux opérant dans le maintien à domicile des plus âgés.

Outre les appels d’urgence en cas de malaise, de chute ou de tentatives d’intrusion, il existe aussi des appels de convivialité et de réconfort, encadrés par des professionnels de la santé. Et ce n'est pas tout ! Selon les prestataires, la plateforme de téléassistance peut aussi se charger de vous appeler un taxi pour vos sorties, visites médicales ou balades, et même s'occuper de la livraison à domicile de vos médicaments ou de vos courses.

Les termes du contrat peuvent également comprendre la mise à disposition d’une infirmière ou d’un auxiliaire de vie pour les personnes dépendantes ou handicapées, et un service de conciergerie à la demande. Il suffira juste de passer un appel pour organiser votre journée et bénéficier d'une assistance immédiate, sans avoir à déranger vos proches ou vos amis.

Quel est le coût d’un service de téléassistance pour seniors ?

Le coût des prestations varie selon les plateformes et les services proposés. L’abonnement peut comporter l’installation et la maintenance du matériel, la location ou l’achat du matériel, les prestations sociales.... Pour un service classique hors options (téléassistance uniquement), l’abonnement peut varier entre 15 et 25 € par mois. Il faut également prévoir en moyenne 30 € de frais d’inscription ou de dossier.

Par ailleurs, le prestataire doit détenir un agrément service à la personne, et pouvoir vous renseigner sur les aides financières accessibles dans votre département :

  • APA, l’Allocation Personnalisée d’Autonomie à domicile versée par le Conseil Départemental aux personnes de plus de 60 ans dont le niveau de perte d’autonomie est jugé comme important ;
  • PCH, Prestation de Compensation du Handicap, si la personne a un quelconque handicap,  versée également par le Conseil Départemental.
  • Les aides fiscales, crédits d’impôts ou réduction d’impôts, pour les services d’assistance à domicile
  • Les aides extra-légales accordées par la mairie ou le département. Se renseigner auprès des CLIC (centre locaux d’information et de coordination) ou du CCAS (centre communal d’action sociale) de la commune d’habitation.
  • Les caisses de retraite ou mutuelles complémentaires proposent des solutions de financement 


Section 1
Section 2
Section 3
Section 4

Nous recherchons les meilleurs offres

Veuillez patienter