Quelle alimentation pour rester en bonne santé?

Bien-être / Santé

21 mars 2019

Sucreries et autres en-cas… Difficile de changer les habitudes alimentaires ! Alors, comment manger sain et équilibré sans trop se priver ? myautonomie.com vous propose un tour d’horizon des bons conseils nutritionnels à appliquer !



AVOIR UNE ALIMENTATION SAINE  ET ÉQUILIBRÉE EST PRIMORDIAL

Les aliments à éviter ou à modérer 

L’objectif d’une alimentation équilibrée est d’éviter la carence, surtout chez les seniors. Mais parfois, l’excès est tout aussi mauvais. La meilleure façon de manger sainement est de commencer par limiter votre consommation d’un délice qui ne nous veut pas que du bien : le sucre. En effet, l’excès peut engendrer de nombreux effets secondaires comme l’obésité voir même du diabète… Et l’on tient à ce que nos aînés maintiennent une santé de fer encore pour longtemps ! Avec la diminution des défenses immunitaires, il est plutôt préférable d’éviter les aliments saturés en acides gras (beurre et certains fromages) et la nourriture trop salée qui peuvent causer une hypertension artérielle. Pour rester en bonne santé, les nutritionnistes ne le diront jamais assez : il est impératif de toujours s’hydrater et de ne pas sauter les repas, surtout le petit déjeuner !

De la ferme à la table

Marché, supermarché, épicerie bio ou primeurs du quartier, l’idéal est de bien choisir les produits frais pour le maintien de l’équilibre immunitaire. Quand on sait que près de 90% de notre alimentation est d’origine industrielle, il est donc préférable de nous intéresser à l’origine de ce que nous consommons, d’éviter les produits transformés et de les préférer bruts. Les plats préparés ? A très petite dose donc. On préfèrera le « fait-maison » qui n’est pas si compliquée à réaliser.

Se composer une assiette santé

Les goûts et les couleurs, cela se discute bien évidemment ! L’alimentation doit être un travail de funambule où l’on mange un peu de tout, privilégiant tout de même les produits frais et sains. Le secret de la longévité ? Consommer cinq fruits et légumes variés et de saison au quotidien ! Favorisez quand même ces derniers car ils apportent plus de vitamines et moins de sucre. Plus vous mangez de légumes, mieux c’est ! L’essentiel est de ne surtout pas se priver pas sur la quantité et de varier les modes de cuisson (à la poêle ou à la vapeur ou même crus, en salade). Pour les sources de glucides, vous pouvez agrémenter votre assiette de légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots… ) et de quelques céréales, idéales pour contrôler le taux de glycémie. Une proportion de viande blanche ou de poisson est également souhaitable. Évitez par contre la viande rouge ou limitez sa consommation à une ou deux fois par semaine. Un conseil ? Inspirez-vous du régime méditerranéen qui a fait ses preuves depuis bien des années. 

Les fruits et légumes de saison  

Avec la chute des premières feuilles et un ciel un peu morose, on n’a pas trop le moral dans nos assiettes… Alors, comment se protéger des petits désagréments de l’automne et faire face à l’arrivée du froid hivernal ? Les légumes et fruits de saison apportent plus de valeur nutritionnelle car les quantités de vitamines, d’antioxydants et d’oligo-éléments sont beaucoup plus importantes. L’automne est une période de l’année où, au niveau de l’immunité, il faut privilégier une alimentation riche en vitamine C. Optez pour les avocats, la pomme ou le kiwi qui sont multivitaminés, riches en oméga 3 et en oméga 6. Brocoli, salsifi, poireau, fenouil ou encore choux divers, l’automne regorge de toute une variété de légumes bénéfiques et tout autant savoureux pour nos palais… Comme quoi, on peut rester gourmand, même en préservant sa santé ! 

Nous recherchons les meilleurs offres

Veuillez patienter